Le projet MP SMACH PING

Pratiques agricoles, INteractions avec le paysage et exposition de la faune au Glyphosate : une approche écotoxicologique et socio-économique

Le projet PING est financé par le MP Smach (INRA) de 2018-2020.

Résumé du projet

Le glyphosate est la substance phytosanitaire la plus utilisée au monde ; elle est également celle qui suscite actuellement le plus de débats. L’organisation des paysages agricoles est l’un des leviers d’action pour diminuer les effets non intentionnels des pesticides et le recours aux intrants chimiques. Le projet PING, placé dans le cadre de l’écotoxicologie du paysage, vise à établir des liens quantitatifs entre (i) les caractéristiques du paysage, (ii) les pratiques culturales, (iii) le transfert du glyphosate dans les sols, air, et réseaux trophiques et (iv) les effets des pesticides sur la biodiversité fonctionnelle. Le projet PING aborde également la perception des agriculteurs vis-à-vis des résultats scientifiques et de la présence de pesticides dans les différents compartiments de l’environnement.

Les responsables du projet: Céline Pelosi (INRA) & Clémentine Fritsch (CNRS)

Les partenaires:

Les commentaires sont clos.