Les axes thématiques

Les travaux menés sur la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre peuvent se décomposer en 3 axes thématiques principaux :

  • Une fonction observatoire : le plus grand défi lié à la mise en place de réseaux des sites de recherches à long terme est de fournir des réponses à la société sur les impacts des changements globaux sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes, les modifications de l’environnement à différentes échelles spatiales, la dégradation des ressources et perte de biodiversité et des services associés. En 2008, en collaboration avec l’INRA du Magnereau, la Zone Atelier a crée le dispositif ECOBEE, un observatoire de l’écologie de l’abeille et de l’apiculture dans son environnement.
  • Un programme de recherche interdisciplinaire sur les socio-écosystèmes agricoles, avec une emphase particulière sur les interactions entre l’activité économique et le milieu rural dans lequel elle s’exerce, sur le territoire de la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre. Les programmes de recherche portent sur la dynamique spatiale et temporelle de la biodiversité en paysage hétérogène et perturbé, et le rôle de la Biodiversité dans l’expression et le maintien de certains services écosystémiques (production, pollinisation, biocontrôle, conservation de la biodiversité ou encore régulation des cycles biogéochimiques).
  • Les sciences citoyennes. Une démarche sociétale est engagée depuis 2006 alliant l’ensemble des acteurs du territoire autour des enjeux de biodiversité. Deux programmes de recherche participative (les nichoirs dans la plaine et mon village, espace de biodiversité) ont été engagés autour des enjeux de biodiversité et des services écosystémiques.

Par ailleurs, le CNRS Chizé est l’opérateur Natura 2000 de ce site. Ainsi depuis 2004, le CNRS contractualise avec les exploitants agricoles autour des enjeux Biodiversité (MAEt biodiversité), eau et Agriculture Biologique. En 2011, 9500 hectares de contrats agro-environnementaux étaient signés avec 180 exploitants de la Zone Natura 2000.

Les commentaires sont clos.